Rôle et missions de la commission paritaire

Lieu d’échanges et de dialogue, concrètement, la CPRIA peut :

  • participer aux actions permettant la promotion des emplois dans les métiers de l’artisanat,
  • contribuer à conforter une politique régionale de formation professionnelle en direction des salariés des entreprises artisanales et à promouvoir l’apprentissage.

Son action vise également à favoriser l’emploi et l’amélioration des conditions de travail dans les métiers de l’artisanat, et par voie de conséquence faciliter le recrutement dans les petites entreprises.

Pour cela, la CPRIA peut examiner dans quelles conditions les salariés des entreprises artisanales pourront bénéficier de complémentaires maladie et retraite, du 1% logement, et de certains avantages sociaux (tels que chèques vacances, chèques cadeaux, titres-restaurants, épargne salariale…).

En outre, la CPRIA peut émettre des propositions (bonnes pratiques, expérimentations, etc…) en direction des branches professionnelles concernées. Elle peut également émettre des avis auprès des décideurs régionaux afin de faciliter la prise en compte des petites entreprises et de leurs spécificités dans toute décision ou orientation.

La CPRIA Ile-de-France ne peut trouver ou négocier des accords. Cette négociation reste du ressort exclusif de la branche professionnelle.